Blog Dans ma boutique Dans ma tête

J’attends le printemps

L’Aix-parisienne que je suis qui se plaint que le printemps n’arrive pas assez vite … mes copines de Paris vont hurler !
On m’avait vendu la fin des manteaux, écharpes et chaussettes quelques semaines avant quand même ! Donc oui, mes engelures et moi on se plaint.

Bon je ne suis pas là pour épiloguer sur le bulletin météo de JPP mais cette vague de fraîcheur m’inspire un petit billet d’humeur.
De bonne ou de mauvaise humeur ? On dira de bonne humeur latente, comme les fleurs qui attendent un peu de chaleur pour pointer le bout de leur nez.

Je me sens exactement comme ça en ce moment, comme les fleurs prêtent à éclore, j’attends. J’attends qu’il fasse assez bon pour porter mes t shirt favoris sans body Uniqlo dessous ; j’attends le moment des petits déjeuners sur la terrasse pour aller m’acheter des nouvelles lunettes de soleil ; j’attends les degrés supplémentaires pour aller explorer les villages du Luberon qu’on ne connaît pas encore ; j’attends d’inverser le mode de mon radiateur et d’ouvrir la porte de ma boutique pour vous accueillir encore plus ; j’attends de ranger mes pulls sur l’étagère tout en haut pour porter la robe offerte par mon binôme pour anniversaire. J’attends, j’avoue que mon moral sorte de l’hibernation. J’attends patiemment. Plus ou moins, vous diront certains!

Alors en attendant, emmitouflée dans ma couverture en polaire, une tasse de thé de Noël à la main et le chat sur les genoux, je brainstorming. Je brainstorming (comprendre, je casse les oreilles de mon +1) sur ma nouvelle paire de solaire, sur l’aménagement du balcon, sur la carte de la région, sur le choix d’un maillot de bain.
Mais je suis aussi assidue au Pilâtes et je me remets doucement à la course à pieds ; je cajole mes orteils pour qu’ils soient jolis dans mes nouveaux nus pieds (qui eux aussi attendent). Je me prépare quoi.

A la boutique par contre je n’ai pas attendu, j’ai déjà installé le printemps avec des cactus, de la jolie vaisselle pour les petits déjeuners dehors, des bijoux qui sentent les robes longues et les pieds nus sur la plage, des sacs pour déambuler dans les ruelles des jolis villages du Sud ou encore avec des jolies pochettes à glisser dans nos valises.

Et pour vous montrer tout ça, bien sur il me fallait une tenue de circonstance et des boucles d’oreilles fleuries* Bien sur.

C’est ce qu’on appelle le pouvoir de l’esprit (et des fleurs) pour se convaincre que « allez c’est plus qu’une affaire de quelques jours ».

*hormis les vêtements tout est dispo à la boutique !

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Poupelo 25 mars 2018 at 19 h 22 min

    Ooh comme je te comprends, vivement le printemps en effet, le soleil qui redore le coeur et qui redonne toujours un peu d’espoir et de baume au coeur…allez courage ,je sens qu’il pointe son nez, mieux encore il est juste en train de se parer de ses plus beaux rayons en rêvant de porter ces magnifiques boucles fleuries….

  • Leave a Reply