Blog Dans ma tête

Bref, je pointe (à Pôle emploi)

Oui, je pointe quand il fait froid mais là n’est pas la question! Parce que, officiellement je n’ai plus de travail, je suis donc demandeuse d’emploi ou encore inscrite à Pôle emploi. Et ça, c’est une sacrée expérience qui permet de rajouter « patience » à ses qualités sur le CV.

Un premier contact avec le site internet m’a suffit pour comprendre que j’allais devoir rester calme et souriante pour que tout se passe bien. J’ai été une bonne élève, j’ai tout fait comme il était indiqué, j’ai rempli toutes les cases concernant mon statut, ma retraite, ma mutuelle, mon salaire, le nombre de calories que je mange dans la journée, mes heures de sommeil, le nombre de robes dans ma penderie, tout! J’ai validé et imprimé le document et puis j’ai tout réécris à la main puisque le document à imprimer et à remettre en main propre est sorti vierge de toutes les indications que je venais de rentrer… ça doit être  un test graphologique pour savoir si je vais trouver un emploi rapidement ou pas ; du coup, j’ai fait attention à ne pas mettre des ronds sur les i, il parait que ça ne fait pas sérieux.

Ensuite, j’ai eu mon premier rendez-vous pour valider mon inscription. Là, ma conseillère a réécrit dans l’ordinateur toutes les infos que j’avais moi même déjà saisies et déjà écrites… « c’est pour vérifier la cohérence des propos » (comme ça, si j’étais en train de faire un AVC, ça se serait tout de suite vu).

Mon inscription finie et validée en tant de créateur d’entreprise, j’avais rendez-vous deux semaines plus tard pour un premier « atelier ». Cette matinée fut des plus épiques. Déjà, parce que je marchais en béquille et que franchement, j’étais ridicule, sautillant partout sans aucune allégresse. Ensuite, parce qu’une fois arrivée rouge écarlate, mèche collée au front et haletant pour excuser mes quinze minutes de retard, on me dit que l’atelier est à 13h… il était 9h15. Du coup, je me suis retrouvée dans un atelier « comment se vendre lors d’un entretien » avec camera et iPad pour débriefer des prestations de chacun. Qu’est ce qu’ils n’ont pas compris dans mon profil « créateur d’entreprise »??

Bon je rigole, je rigole mais quand même mon expérience Pôle emploi n’est pas si catastrophique car j’ai pu bénéficier de trois mois de formation pour apprendre à réaliser une étude de marché, un business plan, créer un site internet etc. Et au mois d’octobre j’entame même une formation poussée en comptabilité.

Bref, je pointe tous les vingt huit du mois mais le projet avance et je me marre bien!

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply